Communiqué de Christophe DEVILLERS

« Quelle première ! »

En condamnant lourdement pour abus de faiblesse le mari de Sophie Montel ainsi qu’une colistière de cette dernière lors des élections municipales 2014 à Montbéliard, la justice vient enfin de reconnaître l’existence des odieuses pratiques électorales localement connues et que je dénonçais déjà avant mon exclusion du FN en 2004.

Si cette décision est une triste et pitoyable première en France, elle ne sera probablement pas la dernière puisque d’autres cas (dont un similaire en Auvergne) pourraient être également jugés dans les mois ou semaines à venir.

Ces pratiques ne font que mettre un peu plus en lumière les dessous de la politique soutenue – indirectement ou non – par une Marine Le Pen qui, semble-t-il, trouve aujourd’hui plus grave d’afficher une certaine proximité avec son père que d’abuser de la faiblesse de personnes diminuées par l’âge et la maladie.

Car rappelons que nombre de militants ou de candidats sont d’ores et déjà menacés d’exclusion s’ils sollicitaient le soutien des Comités « Jeanne Au Secours » dans le cadre des prochaines législatives alors que Robert Sennerich pourra sans doute compter sur la mansuétude de celle qui prétend être proche des Français en raison de ses « bons et loyaux services »…

A ce propos, je confirme que des discutions sont actuellement en cours entre Carl Lang et Jean-Marie le Pen pour concrétiser un partenariat pour ces élections législatives dans la région, comme partout en France.

Communiqué de presse de Carl LANG

Pour une nation en armes !

Carl Lang et le Parti de la France adressent toutes leurs condoléances aux familles et proches des victimes fauchées hier soir à Nice par un tueur Tunisien.
Par ailleurs sous contrôle judiciaire, ce tueur illustre une nouvelle fois le laxisme irresponsable et criminel du système judiciaire français ainsi que les sanglantes conséquences des politiques dites d’intégration républicaine des immigrés.

Le Parti de la France rappelle pour la énième fois les mesures politiques et de sécurité intérieure qu’il réclame depuis près de deux ans:

-          la réforme du code de nationalité et la fin de la politique d’attribution automatique de la nationalité française pour les étrangers nés en France, véritable politique de destruction de l’identité nationale.

-          la déchéance immédiate de la nationalité pour tous les binationaux associés à des réseaux islamistes ou criminels ;

-          le rétablissement des contrôles aux frontières nationales. Notre sécurité intérieure étant directement menacée, la France doit sortir immédiatement de l’espace Schengen. L’absence de contrôles aux frontières intérieures de l’Union est en effet un cadeau fait à tous les trafiquants d’armes ainsi qu’aux réseaux djihadistes ;

-          l’arrêt immédiat de toute immigration en provenance des pays arabo-musulmans à l’exception éventuelle d’un soutien humanitaire accordé aux Chrétiens d’Orient persécutés. Il est temps d’en finir avec le processus d’immigration-colonisation et d’islamisation de la France ;

-          l’expulsion immédiate de tous les étrangers en situation illégale en France ;

-          la mise en place d’une structure nationale de coordination de nos moyens de renseignements ;

-          Le décuplement des moyens affectés à nos services de renseignement et à nos forces spéciales ;

-          La création d’une garde nationale composée de volontaires formés, encadrés et armés en permanence et ce, dans l’esprit nécessaire  d’une Nation en  armes et le souhait d’associer tous les Français volontaires à la lutte pour le  rétablissement de notre sécurité intérieure ;

Face à la guerre révolutionnaire qui a commencé et qui se livre sur notre territoire, si le Président de la République et son gouvernement ne sont pas capables de prendre les mesures nécessaires et urgentes de sauvegarde nationale et de lutte contre les réseaux et les tueurs djihadistes et autres, le mieux pour la France et les Français est qu’ils partent.

Communiqué de Christophe DEVILLERS, Délégué régional pour la Franche-Comté

A gauche toute !

Sophie Montel, la servante régionale du Philippot-marinisme, vient de confirmer le coup de barre à gauche donné par ce conglomérat de girouettes et d’opportunistes lors du banquet organisé ce 1er mai, objet d’un nouvel épisode dans le psychodrame du Lepénisme.
On les savait déjà économiquement proches de Mélanchon mais nous n’avions pas encore tout entendu.

Après avoir évoqué les dangers induits par les flux migratoires pour la condition féminine, elle a rendu hommage à Olympe de Gouges, cette grande figure de la franc-maçonnerie que Ségolène Royal rêvait de panthéoniser !

Elle laissait ensuite éclater au grand jour un positionnement pro-avortement, cette ligne de fracture entre Philippot qu’elle admire et Marion Maréchal-Le Pen qu’elle évite désormais soigneusement…

Qu’elle soit représentée par François Hollande ou Marine Le Pen, il est donc à craindre que la gauche soit bien représentée au second tour de la prochaine élection présidentielle.