Communiqué de Christophe DEVILLERS

« Quelle première ! »

En condamnant lourdement pour abus de faiblesse le mari de Sophie Montel ainsi qu’une colistière de cette dernière lors des élections municipales 2014 à Montbéliard, la justice vient enfin de reconnaître l’existence des odieuses pratiques électorales localement connues et que je dénonçais déjà avant mon exclusion du FN en 2004.

Si cette décision est une triste et pitoyable première en France, elle ne sera probablement pas la dernière puisque d’autres cas (dont un similaire en Auvergne) pourraient être également jugés dans les mois ou semaines à venir.

Ces pratiques ne font que mettre un peu plus en lumière les dessous de la politique soutenue – indirectement ou non – par une Marine Le Pen qui, semble-t-il, trouve aujourd’hui plus grave d’afficher une certaine proximité avec son père que d’abuser de la faiblesse de personnes diminuées par l’âge et la maladie.

Car rappelons que nombre de militants ou de candidats sont d’ores et déjà menacés d’exclusion s’ils sollicitaient le soutien des Comités « Jeanne Au Secours » dans le cadre des prochaines législatives alors que Robert Sennerich pourra sans doute compter sur la mansuétude de celle qui prétend être proche des Français en raison de ses « bons et loyaux services »…

A ce propos, je confirme que des discutions sont actuellement en cours entre Carl Lang et Jean-Marie le Pen pour concrétiser un partenariat pour ces élections législatives dans la région, comme partout en France.

Communiqué de Christophe DEVILLERS, Délégué régional pour la Franche-Comté

A gauche toute !

Sophie Montel, la servante régionale du Philippot-marinisme, vient de confirmer le coup de barre à gauche donné par ce conglomérat de girouettes et d’opportunistes lors du banquet organisé ce 1er mai, objet d’un nouvel épisode dans le psychodrame du Lepénisme.
On les savait déjà économiquement proches de Mélanchon mais nous n’avions pas encore tout entendu.

Après avoir évoqué les dangers induits par les flux migratoires pour la condition féminine, elle a rendu hommage à Olympe de Gouges, cette grande figure de la franc-maçonnerie que Ségolène Royal rêvait de panthéoniser !

Elle laissait ensuite éclater au grand jour un positionnement pro-avortement, cette ligne de fracture entre Philippot qu’elle admire et Marion Maréchal-Le Pen qu’elle évite désormais soigneusement…

Qu’elle soit représentée par François Hollande ou Marine Le Pen, il est donc à craindre que la gauche soit bien représentée au second tour de la prochaine élection présidentielle.

Communiqué de Christophe DEVILLERS, Délégué régional de Franche-Comté

Suite aux violences urbaines qui ont éclaté à Valentigney, Le Parti de la France condamne avec extrême fermeté les actes de guerre civile qui viennent de se dérouler dans le quartier très touristique des Buis de la commune de Valentigney et s’inquiète de la logique du repli observé par les forces de l’ordre pourtant garantes de la sécurité des biens et des personnes.

Car il n’appartient pas à la France de reculer face à des actes insurrectionnels aussi graves mais d’y faire face. 

Ces évènements prouvent – outre l’incapacité de l’État à agir – que la question de la déchéance de la nationalité ne doit surtout pas se limiter aux seuls actes de terrorisme islamique mais s’étendre à tous les actes qui témoignent d’une haine viscérale de la France et de ses institutions.
Il va également de soi que la nécessaire question de la remigration de ces individus doit inéluctablement se poser.

Communiqué de Christophe DEVILLERS

Non à l’invasion choisie !

Encore toute émoustillée par la descente en force du président Hollande et d’une partie de son gouvernement, Marie-Guite Dufay juge utile de s’aligner unilatéralement sur l’irresponsable choix de créer un véritable appel aux migrants à venir non seulement en Europe mais dorénavant en Bourgogne/Franche-Comté.

Ainsi, ces pseudo-réfugiés se verront aussitôt allouer logement, protection sociale, allocations et peut-être même un emploi alors que nombre de nos concitoyens expriment aujourd’hui les mêmes besoins de façon criante !

Agissant en fervente collaboratrice de cette honteuse opération psychologique de manipulation et de culpabilisation bien rodée depuis l’exploitation abjecte de la photo du petit Aylan, la candidate socialiste aux régionales de décembre prochain serait plus inspirée de consulter préalablement ces concitoyens plutôt que de laisser des élus agir par pure idéologie et au mépris des intérêts locaux.

Le Parti de la France condamne donc avec fermeté cette politique suicidaire et rappelle à cette occasion sa volonté politique d’organiser la décolonisation de la France et de l’Europe en restaurant les principes de patriotisme social et économique, de préférence nationale et européenne, de protection de l’identité française, de réforme du code de la nationalité, de refus de l’islamisation et d’expulsion de ce qu’il convient de qualifier de clandestins.

Communiqué de Christophe DEVILLERS

Ce lundi 9 février 2015 est le premier jour du dépôt des candidatures pour le premier tour des élections départementales pour lesquelles je ne serai pas candidat malgré un résultat encourageant enregistré en mars 2011 avec 5.98 % sur le canton de Champagney.

Cette décision s’explique avant tout pour des raisons personnelles liées à une évolution professionnelle de mon épouse qui me contraint à rester entièrement disponible pour mes enfants en semaine, en plus de mon activité professionnelle.

Par ailleurs, le redécoupage départemental qui a eu pour effet d’isoler la commune de Ronchamp, dont je suis élu, dans le nouveau canton de Lure Nord ne m’a pas permis d’avoir le temps nécessaire et indispensable pour me faire connaître utilement.

Le risque d’échec étant par conséquent trop élevé, j’entends par ailleurs me consacrer exclusivement aux affaires de ma commune et plus particulièrement aux recours administratifs en cours et à venir contre les pratiques soviétiques de la majorité de Jean-Claude Mille, jamais avare d’idées pour tenter d’entraver gravement l’exercice du mandat qui m’a été confié au grand désespoir de l’intéressé.

Notre Service Encadrement et Protection (SEP) se réorganise

Profitant de la venue de Carl LANG à Seloncourt pour un soutien à la candidature d’Alde VINCI dans la 4ème circonscription du Doubs, la question de la réorganisation du SEP en Franche-Comté a été posée après le départ, en fin d’année 2014, de notre ami et ancien responsable régional David MARTIN pour la Bretagne.

A la suite de la tragique disparition de notre coordinateur régional Jean-Pierre DELLAC, la secrétaire Réjane GUIDON a temporairement repris l’intérim dans l’attente de la prochaine nomination d’un nouveau coordinateur national.

La désignation du prochain responsable régional du SEP n’interviendra donc qu’après cette nomination qui devrait intervenir d’ici ce pringtemps.

SEP 1

Communiqué de Christophe DEVILLERS

Nombre d’anciens membres du Front national ayant travaillé aux côtés des « tenardiers de Franche-Comté » avaient connaissance des basses œuvres du couple infernal et de leur manque cruel de reconnaissance pour les militants sincères et désintéressés.

Aujourd’hui, nombre d’électeurs ont une vue affligeante sur l’arrière boutique d’un conglomérat de manipulateurs et de menteurs au travers des poursuites engagées contre les disciples marinistes particulièrement proches de Madame Montel, candidate à la succession de Pierre Moscovici dans la 4ème circonscription du Doubs.

Après avoir déjà soutenu et justifié en interne la candidature de Yolande Pflieger, l’ancienne Trésorière de la fédération FN90, atteinte de la maladie d’Alzheimer pour les législatives de 2002 dans le Territoire de Belfort, après avoir maintenu la candidature d’un candidat décédé avant le premier tour de scrutin des élections cantonales de mars 2001 à Beaucourt, Robert Sennerich aura-t-il encore le courage de soutenir à la barre du Tribunal Correctionnel de Montbéliard sa vision assez particulière des conditions de recueillement des candidatures et dont j’ai été jadis témoin ?

Allez Robert, un peu de courage, merde !

 

Législative partielle : Alde Vinci et Christophe DEVILLERS sont sur le terrain !

Depuis le début de cette campagne éclair, notre journal de campagne (édité à 20000 exemplaires) a déjà été diffusé dans 28 des 57 communes de la 4ème circonscription du Doubs (et non des moindres), soit au total plus des 2/3 des documents imprimés.
Le succès rencontré et souligné par les électeurs tant par la qualité graphique que par le contenu est indéniable.

Les candidats et militants du Parti de la France sont en outre particulièrement bien acceuillis sur le terrain d’autant qu’il convient de souligner une absence totale de campagne de la part des amis de Madame Le Pen qui restent particulièrement choyés par la presse locale !

partielle collage2   partielle collage4

Droit de réponse de Christophe DEVILLERS

Monsieur Michaux,

A la suite de la publication dans le journal de l’Est républicain, ce dimanche 11 janvier courant, de votre article intitulé « amalgames », je vous prie d’avoir le professionnalisme d’inclure le droit de réponse ci-dessous en respect des principes juridiques s’en rapportant.

Contrairement à ce que vous affirmez, je ne fomente nullement sur mon canapé ni ne m’abreuve d’images à la télé.

Effectivement, pour l’utile information des électeurs, j’exerce en semaine une activité professionnelle me plaçant quotidiennement au contact des habitants de l’aire urbaine et je milite activement sur le terrain le week-end, comme ce samedi 10 janvier où j’ai distribué notre journal de campagne, en plein après-midi, dans les deux zones pavillonnaires du quartier des Fougères de Grand-Charmont, l’un des quartiers très « touristiques » de la circonscription !

Par ailleurs, je rappelle non seulement que mes observations (depuis confirmées par les médias nationaux après les « incidents » enregistrés dernièrement) avaient été réalisées lors des premiers rassemblements spontanés observés au lendemain des attentats islamistes mais que j’avais (ne vous en déplaise) encore eu une pensée pour les policiers abattus dont les origines ont été largement diffusées, ce que vous vous gardez bien de préciser.

Quant à votre allusion au fait que je cautionnerais ces actes criminels de fous furieux de l’islam, je la trouve plus que déplacée car ce n’est certainement pas « à l’extrême de l’extrême droite » (fasciste ?) que nous baisserons le pantalon face à l’islamisation galopante de notre société.

article partielle doubs 2

Communiqué de Christophe DEVILLERS

A défaut d’amalgames, un minimum de questions !

Depuis l’attentat islamiste perpétré contre la rédaction du journal gauchiste Charlie Hebdo, politiciens et médias en tout genre qui expriment avec facilité une vision assez variable du fameux « droit d’expression » nous supplient donc de ne surtout pas faire d’amalgames entre les deux fugitifs les plus traqués du moment et l’ensemble des « amis arabes » du conseiller et de la nièce de Marine Le Pen…

S’il est exact qu’il est, à priori, imprudent de placer sur un même plan l’ensemble des personnes de confession musulmane et ces terroristes, il est cependant très surprenant de remarquer qu’en dehors de certaines autorités religieuses, peu d’adeptes ou de pratiquants de l’islam en France n’apparaissent marqués ou perturbés par ces graves événements.

En outre, que penser de l’absence très remarquée et non relevée de tous ces jeunes de banlieues (dont sont issus les tueurs et au sein desquelles circulent de nombreuses armes de guerre) lors des rassemblements tant spontanés qu’organisés en mémoire des personnes assassinées au premier rang desquelles des membres des forces de l’ordre ?

Sans tirer de conclusions hâtives, il y a aussi des silences qui peuvent en dire long, trop long…

Mais rassurons-nous de pouvoir les retrouver lors de la manifestation d’unité nationale !

Alde VINCI : les raisons d’une candidature

J’ai décidé de me porter candidat au nom du Parti de la France à cette élection législative partielle à la suite de la démission de l’ancien ministre de l’Economie et des Finances Pierre Moscovici de son siège de député à la suite de sa nomination comme commissaire Européen. Alde vinci4
Ce monsieur, après avoir grandement aidé le président qui se dit « normal » à accentuer les déficits de l’Etat, vient ainsi d’être récompensé de son travail.
Désormais, il se permet même de donner des leçons d’économie à ses amis du gouvernement !
Le pays de Montbéliard souffre cependant de la mondialisation et de la désindustrialisation : tout comme Alstom dont la branche énergie passera sous contrôle américain, PSA délocalise au Maroc.
Les représentants des vieux partis du système qui ont contribué au délabrement de cette partie de notre région vont une nouvelle fois solliciter votre confiance, par votre suffrage.
Entre la fausse droite UMP-UDI avec ses échecs et ses promesses trahies, la coalition « rouge – rose – vert pastèque » à la tête tant de l’Etat que de la région et du département avec les résultats que l’on sait tous, le FN/RBM qui renie ses fondamentaux et les valeurs portées par les militants sincères et désintéressés, rien ne vous sera épargné et tout vous sera encore promis.
Candidat de l’Union de la Droite Nationale, s’assumant clairement à droite, je serai le seul candidat qui entend dire les choses comme elles sont, à ne pas vous tromper, à défendre les Français d’abord et les valeurs familiales.
Les problèmes liés à l’emploi (14% de chômeurs inscrits, 20% comptant les emplois précaires) l’insécurité et de l’islamisation feront partie de mes priorités.
Nous n’entendons faire aucune concession, notre but est de redonner, non pas l’espoir puisque celui-ci est en nous, mais la fierté à notre peuple et sa place dans l’Europe.
Cela commence par une victoire pour la Droite nationale dans cette 4ème circonscription du Doubs.
Je compte sur votre confiance.
Alde VINCI.

Communiqué de Christophe DEVILLERS

Dans le cadre de l’élection législative partielle qui se déroulera les 1er et 8 février 2015 dans la 4ème circonscription du Doubs, je vous informe qu’une conférence de presse de présentation du candidat du Parti de la France se déroulera le samedi 3 janvier 2015 à 11h30 à la maison des associations sise au 6 rue du 19 mars dans la commune de Fesches-le-Chatel.
Notre journal de campagne qui sera diffusé à plus de 20000 exemplaires sera alors présenté.
Les modalités du déplacement de Carl LANG, président du Parti de la France, pour le samedi 17 janvier 2015 seront également communiquées à cette occasion.