Communiqué de Christophe DEVILLERS

« Quelle première ! »

En condamnant lourdement pour abus de faiblesse le mari de Sophie Montel ainsi qu’une colistière de cette dernière lors des élections municipales 2014 à Montbéliard, la justice vient enfin de reconnaître l’existence des odieuses pratiques électorales localement connues et que je dénonçais déjà avant mon exclusion du FN en 2004.

Si cette décision est une triste et pitoyable première en France, elle ne sera probablement pas la dernière puisque d’autres cas (dont un similaire en Auvergne) pourraient être également jugés dans les mois ou semaines à venir.

Ces pratiques ne font que mettre un peu plus en lumière les dessous de la politique soutenue – indirectement ou non – par une Marine Le Pen qui, semble-t-il, trouve aujourd’hui plus grave d’afficher une certaine proximité avec son père que d’abuser de la faiblesse de personnes diminuées par l’âge et la maladie.

Car rappelons que nombre de militants ou de candidats sont d’ores et déjà menacés d’exclusion s’ils sollicitaient le soutien des Comités « Jeanne Au Secours » dans le cadre des prochaines législatives alors que Robert Sennerich pourra sans doute compter sur la mansuétude de celle qui prétend être proche des Français en raison de ses « bons et loyaux services »…

A ce propos, je confirme que des discutions sont actuellement en cours entre Carl Lang et Jean-Marie le Pen pour concrétiser un partenariat pour ces élections législatives dans la région, comme partout en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>