Carl LANG

Nous prenons le parti de la France, nous avons donc créé Le Parti de la France.

Au moment où le peuple français subit de plein fouet les conséquences de la crise financière,
économique et sociale, les partis du système, la vieille classe politique et le pouvoir
sont incapables de faire face à l’état de choc économique et social.

Les politiques mondialistes menées depuis trente ans en Europe et en France sous la
forme libérale ou social‐démocrate sont directement responsables de la crise.
Le dogme du marché ouvert et du libre échange ont permis et facilité cette bérézina
financière.

Voilà pourquoi le temps de la rupture avec le vieux système économique et politique est
venu. Le peuple français est en droit d’exiger des comptes du système et en droit d’espérer
en un nouveau projet national, populaire.

Telle est l’ambition du Parti de la France : offrir une alternative globale qui garantisse
d’abord les droits du peuple français par le patriotisme social et la préférence française
et qui permette la reconquête économique par un protectionnisme européen.

Aux ravages du mondialisme financier s’ajoutent les ravages du mondialisme migratoire
qui détruit l’identité de nos peuples d’Europe et engendre une immigration de peuplement
qui se transforme en immigration de remplacement.

Face à cette situation, l’affirmation des principes de préférence française et européenne
sont une nécessité vitale.

Les droits du peuple français à disposer de lui‐même et à rester lui‐même doivent être
réaffirmés. Les droits de la France à préserver sa souveraineté, ses libertés, son identité,
sa sécurité et sa prospérité doivent être revendiqués.

Nos identités et nos cultures provinciales et nationales, nos valeurs communes, helléniques,
latines, humanistes et chrétiennes qui fondent la civilisation européenne doivent
forger le socle d’un nouveau modèle politique européen pour le XXIème siècle.
Nous sommes le parti de la France et nous sommes le parti du peuple français.

Nous allons répondre aux défis de ce siècle et aux enjeux de civilisation en offrant une
nouvelle espérance et un nouveau souffle aux millions de Français qui se sentent
aujourd’hui livrés à eux‐mêmes et sont à juste titre angoissés pour leur avenir et celui
de leurs enfants. Il n’y a pas de fatalité au déclin. Il n’y a que de mauvaises politiques
responsables du déclin.

Les hommes et les femmes d’expérience et de conviction qui fondent le Parti de la
France ont l’énergie et la détermination nécessaires pour initier et porter l’espérance du
renouveau national.

Rejoignez‐nous. Adhérez. Participez à la création de cette force nationale nouvelle.
Faites le choix d’un avenir français.

Carl LANG, président du Parti de la France